« On m’a fait aimer trois choses de votre monde… »

Par Seïdina Ahmed Tidjani (Qu’Allah sanctifie son précieux secret) 

J’ai questionné Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) au sujet de la parole prophétique : « On m’a fait aimer trois choses de votre monde : le parfum, les femmes mais la fraîcheur de mes yeux se trouve dans la prière. »

Il a répondu : « Quant à son amour pour les femmes et le parfum mentionné dans le hadith authentique cela est une indication montrant qu’il est de nature humaine comme nous. Sache en effet qu’il (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a une nature humaine pareillement à l’ensemble des autres prophètes et messagers (sur eux la paix d’Allah).

Cependant, cette nature humaine est préservée contre toute infraction à l’égard des lois Divine dans leur ensemble en ce qui lui a été autorisé comme l’accouplement, se nourrir, s’abreuver. Cet état de préservation ne veut donc point impliquer que sa nature humaine est démunie de l’ensemble de sa constitution naturelle, car s’il en était ainsi alors il n’y aurait jamais eu de procréation à partir du corps d’Adam (sur lui le salut et la paix), et Eve n’aurait point émergé à partir de lui, et le peuplement des deux demeures (ce monde et l’au-delà) n’aurait pu aboutir, or tel est le vouloir d’Allah de ce monde.

Sache aussi que chaque Connaissant est doté de deux catégories d’amour : un amour provenant de son esprit qui est lié à l’Essence Sacrée et originaire de la contemplation de la Sainte Beauté Sacrée. Cet amour-là déracine tous les autres aspects de l’amour et ses racines et c’est à celui-là que fait référence la parole du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) qui dit : « Seigneur Dieu ! Fais que ton amour me soit plus cher… » Jusqu’à ce qu’il dise « que l'eau fraîche pour l’assoiffé. » C’est cela l’amour qui survient de l’esprit. Quant à l’amour par sa nature humaine c’est sa parole (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) où il dit : « On m’a fait aimer trois choses de votre monde […] ». Cet amour-là n’invalide pas l’autre amour, ni n’est à considérer en tant que déficience, étant donné que cette forme d’amour dans la nature humaine a été placée par Allah en Ses messagers (sur eux la paix) afin de favoriser les bonnes relations avec les créatures, d’instaurer les lois d’Allah et de transmettre le message, et ainsi, par la procréation qui s’effectue, les deux demeures se peuplent.

Cela est la source de la Perfection Divine, car si le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) n’était animé que par le premier amour et dépourvu de l’amour par la nature humaine alors les lois Divine auraient été abolies, ainsi que le message, la procréation et le peuplement des deux demeures. Par le fait que celui qui détient cette catégorie d’amour, il ne peut aucunement se tourner vers un autre qu’Allah, ni ne peut nullement s’intéresser à un autre qu’Allah. Ce qui démontre cela c’est le cas des Anges des degrés suprêmes qui sont infiniment submergés dans l’amour de Son Essence Sacrée, ils sont éperdument en contemplation devant la Beauté Divine Sacrée et Sa Majesté. Enivrés d’extase, ils ne peuvent se défaire de cet amour et du fait qu’ils ne possèdent pas en eux le second amour, ils ne sont même pas au courant de l’existence d’Adam (sur lui la paix), ni celle d’Iblis, ils ne furent point non plus concernés par l’ordre de la prosternation devant Adam, ni ils n’assistent au pacte d’allégeance avec le Pôle car ils sont indifférents à toute relation avec autre qu’Allah –qu’Il soit Exalté.

Par conséquent si les messagers (sur eux la paix) étaient ainsi, alors le message Divin aurait été aboli de par l’absence de relation avec tout autre qu’Allah. De ce fait, lorsque Allah voulu réaliser ce qui était devancé dans Sa Science par l’envoi de messagers à ses créatures, Allah plaça en ces derniers l’amour de nature humaine afin qu’ils puissent entrer en relation avec autre qu’Allah, ainsi c’est par la transmission du message Divin que se complète le vouloir Divin et que s’affermit les lois Divine, et que s’établit la véritable responsabilité des créatures, que se manifeste la procréation et que se remplit les deux demeures. Il s’agit là du summum de la perfection puisqu’ils ont en eux cet amour de par la nature humaine et par cela ils ne sont pas dévalorisés face à l’amour des Anges des degrés suprêmes pour l’Essence Divin Sacrée. En effet, car d’une part ils possèdent également ce qu’ils ont, mais en plus, cela est complété par cet amour de la nature humaine. Donc ils possèdent en eux tout l’amour, celle de nature humaine et celle de l’origine qui malgré tout n’anéantit pas son compagnon.

C’est ce qui autorise le statut vrai du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) à la « Grande Lieutenance » (Khilafat) en raison justement de sa bonne relation envers l’ensemble des mondes créés, par le biais de l’amour de la nature humaine. C’est cela la signification de son nom « Mohammad » car c’est celui que l’ensemble des mondes créés loue à cause de ce qu’Allah a déversé d’accessible en lui depuis la Sainte Présence Divine. Quant à l’amour dans l’origine c’est ce qui s’assimile à son nom « Ahmad » car dans cette présence aucun être créé ne peut s’associer à lui. Il est « Ahmad » celui qui loue Allah dans cette station du fait de sa suprême connaissance d’Allah – qu’Il soit Exalté, où personne ne peut espérer l’atteindre. Et cela t’informe au sujet de ses stations (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui), celle de sa Présence Mohammadienne (Hadrat Mohammadiya) et celle de sa Présence Ahmadienne (Hadrat Ahmediya)… »

Texte tiré et traduit du livre Djawahirou-l-Ma’ani

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe