« Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a été interrogé au sujet du sens de la parole d’Allah le Très-Haut : « Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même. » (Sourate 03 la famille d’Imran, verset 28)
Il a répondu (qu’Allah sanctifie son précieux secret) :

« Au niveau de la Loi (Chari’a) cela veut dire Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même afin de le craindre et de ne pas se croire à l’abri de Sa ruse en tout ce qu’Il vous octroie comme faveurs et en tout ce dont Il vous préserve comme nuisance parmi les méfaits, déployant cela sur vous au cours des nuits et des jours. Craignez donc Sa riposte en de telles situations, car il n’y a que celui qui est voué aux châtiments du Majestueux qui se sent immunisé contre la riposte d’Allah.

Quant au niveau de la Réalité (Haqiqa), Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même, cela veut dire de rechercher, de vouloir cerner et de prétendre à Son Essence Transcendante Sublime. Cela n’est point convenable de votre part, car vous ne pouvez supporter cette affaire, donc craignez l’irruption des calamités à votre encontre pour votre prétention à rechercher cette affaire. Arrêtez-vous à la limite qui vous a été établie par le législateur (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui). »

Texte tiré et traduit du livre Djawahirou-l-Ma’ani

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe