Conseils pour les jeunes enfants de l'Islam

AU NOM D’ALLAH LE TRES CLEMENT, LE TRES MISERICORDIEUX PAR EXCELLENCE.

Après la louange d’ALLAH qu’Il soit Magnifié et Exalté, Sa Grandeur est Immense, Sa Puissance est élevée, Sa Majesté est sanctifiée.

Que la Prière et le salut éternel d’ALLAH soient sur la meilleure des créatures Seïdina Mohammad (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) sur sa famille et tous ceux qui le suivent. 

Voici un conseil pour tous ceux qui recherchent des conseils pour eux-mêmes, et le conseil de Son Seigneur est défini par la parole du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) qui dit :« La religion, c’est le bon conseil ». Ils dirent : « Vis-à-vis de qui, Ô Messager d’Allah ? »Il dit (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : « Pour Allah, son Messager, envers Son Livre, pour l’ensemble des croyants comme pour l’élite ».

Du pauvre serviteur besogneux en ALLAH, Mohammad Al Mansour Al Mohieddine Tidjani : 

CONSEILS POUR LES JEUNES ENFANTS DE L’ISLAM

Cher enfant, apprends que tous les tabacs, de toutes sortes, ainsi que la cigarette, la chic, la pipe et toute autre substance nocive, font partie des choses prohibées dans notre saine et belle religion.

Sache mon enfant que la cigarette est nocive pour tous les êtres en général, si cette substance est impure pour toutes les créatures alors sache que pour nous, musulmans, elle l’est encore bien plus.

1)    ALLAH le Très Haut a dit :

« […] Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses et leur interdit les mauvaises […] »(Sourate 07 Al Araf, verset 157).

2)   ALLAH le Très Haut a dit :

« […] Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction […] » (Sourate 2 La vache, verset 195)

3) ALLAH le Très Haut a dit :

« […] Et ne vous tuez pas vous-même […] » (Sourate 4 Les femmes, verset 29)

Ne vous tuez pas vous même en commettant des péchés qui entrainent votre perte, dans ce bas monde ainsi que dans l’au-delà. 

Voici ce qu'en a dit notre bien aimé maître Seïdina Ahmed Tidjani (qu'Allah sanctifie son précieux secret) :  « La consommation du tabac est interdite (haram) et l’origine de cette interdiction est la parole du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) qui dit : « Tout ce qui provoque un état de faiblesse est interdit. » Or le tabac est pris en compte dans ce hadith (en raison de l’accoutumance que provoque le tabac).»

Seïdina (qu'Allah sanctifie son précieux secret) a dit aussi lors d’une certaine occasion : « Celui qui ne se repent pas de leur utilisation (c’est-à-dire pour le tabac et autre substance similaire) il ne mourra pas de la meilleure fin.»

Sidi Hajj ‘Abdelwahhab ibn El Ahmar (qu'Allah l'agrée) a rapporté qu’une fois un des serviteurs de Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) fut atteint d’une grave maladie et quand il arriva à l’agonie il se mit à proférer des paroles vulgaires sans que sa langue ne puisse prononcer l’attestation de foi alors qu’elle lui était répétée. Les frères s’étonnèrent de cela et certains dirent : « Mais comment cela peut-il arriver au serviteur de Seïdina alors que Seïdina est en vie ? » Ils partirent trouver Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) et lui racontèrent l’affaire, ce à quoi Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) répondit : « Interrogez sa femme sur ce qu’il faisait ! »

Lorsqu’ils l’interrogèrent, elle décrivit ses bonnes qualités religieuses et sa fermeté dans l’obéissance à son Seigneur mis à part qu’il consommait du tabac. Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) leur dit alors, après qu’ils lui eurent rapporté ces dires : « C’est en raison de ces herbes répugnantes, allez le voir et demandez-lui de se repentir auprès d’Allah. » Ils allèrent auprès de lui et lui racontèrent cela. Il se repentit et, suite à ce repentir, il put prononcer la formule d’attestation et son esprit quitta son corps.

Le bien aimé Maître Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit : « Cheikh Mahmoud el Kourdiyou (qu'Allah l'agrée) fut interrogé au sujet du café et du tabac. Il a dit à l’interrogateur : « Reviens me voir demain si Allah le veut. » Lorsqu’il revint, il l’informa qu’il a vu le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) avec un groupe de ses compagnons (qu'Allah les agrée). Un homme vint, lui donna du café et il (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) le but. Puis vint une personne, consommateur de tabac, il (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) le refoula et ils ne cessèrent de le refouler jusqu’à ce qu’il disparut de leurs vues - c’est-à-dire aux compagnons (qu'Allah les agrée) ».   

Ô serviteurs d’ALLAH, 

Craignez ALLAH et éloignez-vous des interdits d’aussi loin que vous le pouvez ainsi que de la compagnie féminine.

La cigarette et la compagnie féminine font partie des plus grands fléaux.

Préservez votre piété en vous éloignant le plus possible des tentations, car la meilleure des provisions est assurément la piété.

Et prenez vos provisions et Allah le Très Haut dit :

« […] mais vraiment la meilleure provision est la piété. Et redoutez-Moi, ô doués d'intelligence » (Sourate 2 La vache, verset 197)

Le bien aimé Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)a dit : « Ne cédez pas à la tentation de la vie d'ici-bas ni à celle des femmes parce que la première tentation à laquelle ont succombé les fils d’Israël était celle des femmes. » (Rapporté par l'Imam Mouslim).

Le bien aimé (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)a dit : « Je ne délaisserai après moi plus grande tentation pour l’homme comme la femme. »

Le bien aimé (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)a dit : « S’il demeurait dans le bas-monde ne serait-ce qu’une parcelle de vie chez un homme en orient et une parcelle de vie chez une femme en occident ; l’un aurait éprouvé de l’affection pour l’autre. »

Le bien aimé (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)a dit : « Il n’y a pas un homme qui s’isole avec une femme sans que Satan ne soit le troisième en leur compagnie. »

Les compagnons dirent : « Ô Messager d’ALLAH, et si cette femme est sainte ? »

Le bien aimé Prophète Mohammad (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) leur dit : « Même si c’est Marie fille de ‘Imran (qu’Allah l’agrée) ».

Nous vous exhortons chers enfants, chers frères, à préserver les limites sacrées d’ALLAH car elles sont les seuls remparts de protection les plus sûrs et les plus efficaces.

ALLAH le Très Haut a dit :

« […] Ne transgressez pas, certes, ALLAH n’aime pas les transgresseurs. » (Sourate 2 La vache, verset 190)

Ne vous approchez donc pas de ce qui pourrait vous nuire ou vous faire du mal, et ne soyez pas avec ceux qui suivent Satan le lapidé.

ALLAH le Très Haut a dit :

« Ne vous ai-je pas engagés, enfant d’Adam, à ne pas adorer satan ? Car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré. » (Sourate 36 Ya-sin, verset 60)

ALLAH le Très Haut a dit :

« Et n’approchez pas de la fornication. En vérité c’est une turpitude et quelle mauvaise voie. » (Sourate 17 Le voyage nocturne, verset 32)

L’imam Ahmed, qu’ALLAH lui fasse miséricorde, raconte d’après Abou Oumama (qu’Allah l’agrée) qu'un jeune homme vint chez le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)lui demandant la permission de forniquer. Les hommes le réprimandèrent.

Mais le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)lui ordonna de s’asseoir et lui demanda : « Permets-tu à ta mère de le faire ? »

« Non, répondit le jeune homme, que je sacrifie pour toi père et mère. »

Et le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)de répliquer : « Ainsi tous les hommes ne le permettent pas ni le souhaitent à leurs mères. Veux-tu que ta fille le fasse ? »

« Jamais, rétorqua le jeune homme, que je sacrifie pour toi père et mère. »

Il lui répondit (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) : « Ainsi les hommes ne le permettent point à leurs filles. Laisses-tu ta sœur le pratiquer ?».

Le jeune homme rétorqua : « Non par Dieu, que je me sacrifie pour toi. »

Et le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)lui demanda s’il laisse ses tantes paternelles et maternelles le faire et le jeune de répondre par une négation. Alors l’Envoyé de Dieu (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)mit sa main sur le jeune homme et dit : « Mon Dieu, pardonne-lui, purifie son cœur et rends-le chaste ». Dès lors ce jeune homme ne pensait plus à ce péché.

On a rapporté que le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)a dit : « Après le polythéisme un homme ne commet un péché plus grave qu’une goutte de sperme qu’il éjacule dans un utérus d’une femme qui lui est interdite ».

Ô enfant de l’islam, préservez vos cœurs de toutes les souillures ainsi vous préserverez votre foi et votre religion.

ALLAH le Très Haut a dit :

« Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'Il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne. » (Sourate 66 L’interdiction, verset 6)

Selon Jabir ibn ‘Abdallah qui le tient du bien aimé Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)lequel le tient de l’Ange Djibril (sur lui la paix), ALLAH qu’il soit Glorifié et Magnifié a dit : « En vérité, voici une religion que j’agrée pour Moi-même. Ne lui conviennent que la générosité et le caractère noble. Honorez-la donc par ces deux vertus tant que vous la suivez ! »

L’envoyé d’ALLAH (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)a dit : « Allah est Pur, Il aime la pureté, Il est Propre (nadhif), Il aime la propreté (nadhafah). Il est Généreux, Il aime la générosité. Nettoyez donc autour de vous (fanaddhifoû) »

Sachez que le vrai combat tourne continuellement entre le bien et le mal.  Alors levez-vous et relevez tout haut la bannière de votre noble religion l’islam avec fierté et honneur.

Texte du pauvre en Allah Mohamed El Mansour El Mohiedine Tidjani, qu’Allah le préserve,

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe