بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Tariqa Tidjaniya

La méfiance de la ruse d'Allah.

Commentaire (Extrait du livre « El Rimah ») :

Allah (Glorifié et Exalté) dit : « Ne se méfient-ils pas de la ruse d'Allah, ceux qui ne se méfient pas de la ruse sont les perdants » (Sourate 07 Al-Araf, verset 99).

Seïdina Cheikh (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit : « Je vous annonce la bonne nouvelle : sachez que toute personne qui perdure dans notre amour et meurt sur cet état, sera ressuscitée parmi ceux qui seront en sécurité le jour de la résurrection quel que soit son état, et tant qu'il se méfie de la ruse d'Allah »

On a demandé à Cheikh Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) la réalité de la ruse, il a répondu : « C'est le fait de déverser les bienfaits sur le serviteur et les élargir pour lui et le tirer progressivement par cette cause à sa destruction et son anéantissement »

Allah (Glorifié et Exalté) dit : « Pensent-ils que ce que Nous leur accordons en bien et en enfant soit une avance que Nous Nous empressons de leur faire pour l'au-delà, au contraire, ils n'en sont pas conscients. Ceux qui de la crainte de leur Seigneur sont pénétrées, qui croient aux versets de leur Seigneur […] » (Sourate 23 Les croyants, versets 55 à 58).

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

Il faut aimer le Cheikh d'un amour puissant jusqu'à la mort ainsi que son successeur.

Commentaire (Extrait du livre « El Rimah ») :

Selon Abou Houreyra (qu’Allah l’agrée), le Messager d'Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Allah Le Très Haut dira le jour de la résurrection « Où sont ceux qui se sont aimés en Mon Nom ? Aujourd'hui, Je les couvre de Mon ombre, le jour où il n'y a d'autre ombre que la Mienne » »(Muslim)

Toujours selon lui (qu’Allah l’agrée), le Messager d'Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Par celui qui détient mon âme dans Sa main, vous n'entrerez au paradis que lorsque vous croirez en Allah et vous ne croirez vraiment que lorsque vous vous aimerez. Voulez-vous que je vous indique une chose qu'en la faisant vous vous aimerez, saluez-vous les uns les autres » (Mouslim) ?

Dans Ibriz, il est rapporté que le serviteur n'aura la récompense de la Connaissance que lorsqu'il connaîtra le Maître de l'existence (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et il ne connaîtra celui-ci que lorsqu'il connaîtra son maître spirituel, et il ne connaîtra son Cheikh que lorsqu'il considérera tous les autres hommes morts à son regard. En conséquence, il ne leur accordera aucune importance, ayant prié sur eux la prière mortuaire. Enlève de ton cœur tout ce qui peut t'attirer vers eux.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

L'accomplissement des cinq prières, dans leur temps, en groupe, si cela est possible, et le respect de la Chari'a.

A. L'accomplissement des cinq prières dans leur temps, en groupe si cela est possible

- D'après le Coran :

Allah (Glorifié et Exalté) dit :

« Observez avec assiduité les prières et la prière médiane » (Sourate 02 La vache, verset 238). 

« […] Accomplissez la prière et acquittez la zakat » (Sourate73 L’enveloppé, verset 20).

- D'après les hadiths :

Ibn Mass'oud (qu’Allah l’agrée) a dit : « J'ai demandé au Messager d'Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : « Quelle est l'œuvre la plus aimée de Dieu ? » Il dit : « La prière à ses heures ». Je dis : « Et quoi encore ? », il dit : « La piété filiale ». Je dis : « Et quoi encore ? », il dit : « Le combat au service d'Allah » » (Boukhari et Muslim).

Selon Ibn Omar (qu’Allah l’agrée), le Messager d'Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « La prière en commun dépasse en mérite la prière individuelle de vingt-sept degrés ».

Selon Abou Houreyra (qu’Allah l’agrée), un aveugle vint au Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : « Ô Messager d'Allah, je n'ai personne pour me guider à la Mosquée » et il lui demanda de l'autoriser à faire ses prières chez lui. Il l'y autorisa, mais quand il revint à la Mosquée, il l'appela et lui dit : « Est-ce que tu entends de chez toi l'appel du muezzin ? » Il dit : « Oui », il (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) lui dit : « Il vaut mieux alors répondre à cet appel » (Mouslim).

Lire la suite...

Interdiction de visiter les saints vivants ou morts, mais obligation d'avoir envers eux la plus grande considération et le plus grand respect.

Commentaire des conditions n°02 et n°03 (Extrait du livre « El Fath El Rabbani ») :

« Ziarat » signifie « visiter », « rendre visite à quelqu'un ». Cette première forme de Ziarat a pour but d'honorer la personne à qui l'on rend visite et de partager ainsi l'amitié mutuelle telle la visite des frères, la famille et les gens de bien…Si elle se limite à cela, elle n'est pas interdite par notre Tariqa, bien au contraire, elle est conseillée.

Ce qui est interdit, c'est la visite des saints en qui l'on croit et à qui l'on s'attache. Ainsi, la visite a pour but de tirer profit, de bénéficier de cette personne, de son flux, de sa baraka. Cette forme de ziarat est interdite. Elle est aussi interdite chez la majorité des soufis, car elle est parmi les plus grandes causes de la perturbation du disciple et de son éloignement.

Allah (Glorifié et Exalté) dit :

« Allah n'a pas mis deux cœurs dans une même poitrine » (Sourate 33 Les coalisés, verset 04).

« Allah expose une parabole. Un homme qui appartient à plusieurs maîtres et un homme qui appartient à un seul maître sont-ils égaux ! Louanges à Allah, la plupart ne savent pas » (Sourate 39 Les groupes, verset 29).

Lire la suite...