بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Questions de Fiqh

Salam alekoum

Je me suis mariée avec un homme que je n'aime pas à cause de la pression de ma mère (j'ai céder pour lui faire plaisir) aujourd'hui je regrette. Je n'habite pas encore avec cet homme et je ne me vois pas avec lui, je ne me projette pas. Je veux divorcer cependant j'en ai parler à ma mère et elle l'a très mal pris (Malaise, crise). J'ai peur de lui faire du mal et que ma décision nuise à sa santé. 

Quel conseil pouvez-vous me donner?

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

Allah le Très-Haut dit :

« Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. »

La faute que la sœur a commise dès le début, c’est qu’elle s’est liée à un homme qu’elle n’aime pas, dans le seul but de satisfaire sa maman.

Elle doit maintenant se poser les bonnes questions, réfléchir au préjudice qui peut toucher sa mère si elle divorce et le dommage qui peut la toucher elle-même si elle continue. La règle dans l’islam est : « Point de préjudice ni de dommage ».

Dans le verset cité plus haut, Allah le Très-Haut a parlé de l’affection et de la bonté, car l’amour et les sentiments sont des choses qui vont et qui viennent, et celui qu’on aime aujourd'hui, on peut se détacher de lui ou même le détester dans le futur, ou le contraire.

Y’a-t-il un espoir qu’elle changera de sentiments envers l’homme avec qui elle a contracté le mariage ? Il se peut que Dieu mette entre eux l’affection avec la vie commune et le bon comportement du mari ? Sinon est-il possible de parler franchement avec lui et de lui annoncer la vérité de ses sentiments et assumer les conséquences ?

Pense-elle que le divorce est la solution ? Va-t-il lui apporter le bien-être et la stabilité mentale ensuite ? …

Elle seule peut savoir laquelle des deux situations est la moins affligeante. Elle doit s’orienter vers Allah par l’invocation et Lui demander de lui faciliter sa situation, et nous demandons à Allah qu’Il lui octroie une issue favorable.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

 

A salam aleycoum je suis française reconvertie fièrement à l'islam wa al hamdullilah

Pour plusieurs raisons valable j'ai décidé d'accepter pour ma vie et celle de mon enfant de divorcer car en effet monsieur est le premier à avoir décidé de divorcer de moi.
Nos mères respectives sont au courant de notre démarche administrative pour divorcer.

Monsieur est musulman né et non pratiquant. Il me propose de divorcer pour ensuite garder les relations amoureuses en bons termes mais chacun vivra de son côté.
Il me répond que il est décidé de me divorcer mais un soir il a été très clair alors j'ai décidé de rentrer en période de viduité et je lui en ai informé car Monsieur ne veux pas faire le nécessaire pour me répudier devant des témoins car pour lui la période de viduité ne sert à rien car il dit être dans un pays laïque !!!!

Il dit que ma période de viduité entre à partir du moment ou on a divorcé devant le juge mais pour moi elle débute à partir du moment ou il a formulé clairement la volonté de divorcer de moi et que sa mère est au courant et donne son accord y compris pour la mère.

Mais lui vient toujours vers moi pour me demander au lit et moi psychologiquement je me considère en période de viduité et je lui demande compte tu me reprendre ? Il répond non et je lui répond alors ne me touche plus que lorsque tu auras décidé de me reprendre.

Et la il répond que la période de viduité débute après que le juge est attesté formellement que on est divorcé.

Avoir des rapport avec un homme qui a l'intention solide de divorcer de moi je n'y arrive pas pour moi c'est comme commettre un péché.

Fisabileh vous êtes ma seule ressource actuelle pour enfin trouver des réponses à mes questions.
Incha'Allah c'est par vous que je vais pouvoir enfin comprendre ou commence réellement ma période de viduité et ou elle se termine

Surtout que je rentre dans mon droit de divorce par le khul (Cet homme ne ma jamais aidé religieusement il ma de nombreuses fois frappé rabaissé il dit que la sunna existait lors du vivant de notre bien-aimé prophète Mouhammad Sallallâhu wa alayhi wa salam et que aujourd'hui ça ne veux en gros plus rien dire dire une tel chose wallah ma tuer intérieurement écœuré de lui et je le dit que il a dit ça pour me blesser mais que dans tout les cas cet homme ne m'est plus permise )
Allah wa alem.

Barack allahoufik pour votre aide.

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

« Ce qui est licite est clair, et ce qui est illicite est clair ; et entre les deux se trouvent des choses douteuses ; nombreux sont les gens qui ne connaissent pas si elles relèvent du licite ou de l'illicite. Celui qui s’éloigne des choses douteuses a certes préservé sa religion et son honneur ...» (hadith authentique)

Ce qu’il faut retenir dans notre cas, c'est qu’on a seulement un projet de divorce mais qu'il n'y a pas eu de prononciation de la formule de répudiation. Il n’y a pas non plus un jugement de divorce, ni rien d’autre qui rend un divorce effectif selon la jurisprudence.

Il faut savoir que les savants s'accordent sur le fait que l’intention de divorce n'a pas d’impact légal sur la relation conjugale, donc le lien du mariage est toujours existant.  

Et même si le mari met l’intention de divorcer d'avec sa femme après une certaine période, et même si elle est au courant de cela, elle restera toujours sa femme légalement tant que le divorce n’a pas eu lieu, et il a (ils ont) le droit d’avoir des rapports conjugaux.

Mon conseil pour les deux époux est de se diriger vers une commission musulmane reconnue ou un Imam compétant pour les réconcilier, pour leur donner conseil par rapport à leur situation, et pour exhorter le mari; peut-être Allah suscitera quelque chose de nouveau.

Allah le Très-Haut dit : « Et comportez-vous convenablement envers elles. Si vous avez de l'aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien. »

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

Salam alaykoum Aami hassen,

Je viens vers vous pour que vous me conseiller s’il vous plaît.

Presque séparé depuis 3 ans j’attend l’audience de divorce qui a été reporter 2 fois par mon ex mari. Mon beau frère m’a présenté une personne nous avons fait les présentations auprès de la famille. Mon coeur est apaisé al hamdoulilah avec cette personne. Nous souhaitons faire le hlell en attendant mon divorce civil. Mais mon ex mari n’a pas formuler qu’il me Divorcer. Puis je faire mon hlell quand même. ( cela fait 1 an 1/2 que nous attendons) nous ne nous sommes pas fréquenter durant cette période uniquement des appels. Cela est il correct ou aurions nous dû ne pas garder contacts? Allah nous comblera t’il de sa bakara Inchallah.
Jazak Allah khairan

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’ALLAH le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

Cette séparation entre les deux époux n’est pas suivie d’un divorce accompli, car le mari n’a pas prononcé le divorce, tout comme le juge n'a pas rendu de décision sur le divorce.  Il n’est donc pas permis de contracter un nouveau mariage pour cette femme car elle est toujours liée légalement à son premier mari. Elle doit discuter de la question du divorce avec l'autorité judiciaire ou l'avocat pour l’examen des procédures de divorce, et ALLAH est plus savant.

Il vaut mieux aussi éviter d'avoir quelque lien que ce soit avec un homme ou parler du sujet du mariage actuellement, elle doit s’orienter vers ALLAH et multiplier les invocations et faire la prière de la consultation « istikhara », en espérant qu’Allah envoie le soulagement.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

salam alekum waramatoulaye wa barrakatouhou
Celui dont le divorce est prononcer au tribunal et que le tribunal donne un délai de deux mois , pour réagir que sinon la décision est définitive,et avant l’écoulement du délai,l’époux envoi deux imams pour la réconciliation ,ainsi la femme accepte et regagne son foyer sans passer par le tribunal , et pourtant le 
mariage s'est célébré A LA MOSQUÉE et à la mairie

Es que ce mariage est encore valide sur le plan religieux ?
es ce l' enfant légitime ,issue de cette réconciliation ?

 

REPONSE

Réponse de l’imam prêcheur cheikh sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’ALLAH le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Ce que nous avons compris de votre question, c’est que le tribunal n’a pas déclaré le divorce mais a donné une période aux deux époux afin de réfléchir et de se réconcilier, et la réconciliation est meilleure.

Vu que les deux époux ont décidé durant cette période d’annuler leur décision de divorce et se sont mis d’accord sur la réconciliation, alors leur relation maritale est toujours valide et elle est licite et légale.

Cependant, le couple doit se rendre au tribunal afin de régler leur situation juridique.

Si les données sont ainsi alors ceci est notre réponse, sinon veuillez nous donner plus de précisions.

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou

Je suis résidente en Belgique, et nous nous sommes mariés mon mari et moi religieusement devant un mufti. Mon mari passait une période très difficile de dépression et il prenait des antidépresseurs. Souvent il hallucinait et il était persuadé que je le trompais ou que j’avais quelque chose à cacher. Il perdait souvent la tête, et durant cette période, il a prononcé la talaq trois fois en une période de 4 mois. Finalement, notre mariage aura duré 8 mois dont trois mois de vie commune . Maintenant il le regrette et dit qu’il avait perdu la tête à ce moment-là. Qu’il n’était pas clair dans sa tête et il veut me reprendre comme étant son épouse. Je le veux aussi, mais j’ai peur car finalement il aura prononcé le talaq 3 fois et je ne sais pas s’il existe un moyen pour nous de rester ensemble. Je vous remercie pour votre réponse, BarakaAllahou fik

REPONSE

Lire la suite...

asalam aleykoum, je vous ecris aujourd hui car je suis face a une situation assez critique. je suis mariee depuis 16 ans et jai 3 enfants.le problème est que les 7 dernieres annees moi et mon mari n avons plus de relations sexuelles et le refus vient de lui sans aucun pretexte valable.mon mari ne veut pas divorcer et meme quand j aborde le sujet de la separation il me menace de me prendre les enfants et de de me laisser sans revenus comme depuis le debut du mariage je n ai jamais travaille et suis entierement dependante de lui.j ai supporte ses longues annees sans rapprochement physique et la je suis a bout car jai ete a mon avis plus que patiente dans l espoir que la situation se retablisse mais sans succès. donc je voudrais savoir si apres 7 ans est ce que sur le plan islamique nous sommes toujours marie? qu est ce que l islam dit par rapport a la responsabilité de l abandon du lit conjugale du mari et le refus du mari d accomplir son devoir conjugal? est ce que sur le plan religieux j ai le droit de garder mes enfants vu que la situation résulte de son comportement??merci d avance de m aider.

Lire la suite...

Salam aleykoum
Le père de mes enfants a prononcé le divorce alors c'est haram car j'étais enceinte de 2 mois

Il s'agissait de la première fois et il était en colère

La période de viduité est fini et j'ai accouché un petit garçon Al Hamdulillah

Je voudrais savoir si l'on peut se remarier
Merci par avance pour votre retour

Lire la suite...

Dernières réponses

Réponses les plus consultées

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.