بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Questions de Fiqh

Salem alikom

Je voudrais vous poser une question svp concernant le mariage de mon frère. Mon frère il y a quelques années fréquentait une française chrétienne. Ma mère a toujours été contre car c’est une française elle voulait qu'épouser une algérienne muslima. Malgré que ma mère soit contre mon frère est parti avec cette femme du jour au lendemain la veille d’un ramadan en disant à ma mère je quitte le domicile familiale je vais m’installer avec elle.

Ma mère était contre il est parti, quelques temps après il nous indique que celui ci avait fait le mariage religieux avec la fatiha qu'il ne s'était pas installé avec elle dans le haram.
C'est sa parole ni mon père n'a insisté ni ma mère ni personne de ma famille

On apprend quelques mois après que cette fille se serait converti a la mosquée. On apprend également à la suite que cette dernière est enceinte 9 mois après que mon frère soit parti mon neveu est né.

Les années passent ma mère refuse toujours cette union et même avec un enfant elle refuse de le reconnaitre le considérant comme un batard…

Elle va à la omra et depuis elle accepte de parler et recevoir mon frère chez elle sans parler ni de l’enfant ni le voir encore moi de la femme.

Une occasion se présente dans la famille, ma sœur organise la aakika de sa fille et invite toute la famille on se retrouve tous elle voit le fils de mon frère pour la première fois sans faire de scandale.

Le aid 2020 se présente mon frère emmène sa femme et son fils chez moi la deuxième sœur elle voit aussi la femme sans lui parler et le neveu. Elle parle avec lui elle fait un effort pour lui parler jouer avec lui et offrir un cadeau.

On croyait que cela s’arrangerait petit à petit jusque il y a 3 jours ou elle change subitement d’avis et revient sur ses positions elle ne veut ni entendre parler de cet enfant ni de sa femme. Elle insulte mon frère en lui disant qu’elle a honte de lui qu’il a épousé une fille non vertueuse qui n’est pas convertie mais plutôt convertie uniquement pour avoir mon frère elle lui dit quelle n’est pas radiya aalih et qu’il n’aura jamais sa bénédiction.

Le cas aujourd’hui est que toute la famille est chamboulée, mon frère considère qu’il n’a rien fait de mal ne veut plus appeler ma mère, ma mère ne veut plus entendre parler de mon frère. Mon frère a le soutien de toute la famille maternelle oncle et tante qui sont d’accord avec lui il considère que ma mère est fautive et est trop dure car comme tout le monde est avec lui c’est elle qui est en tort.

Je me tourne donc aujourd’hui vers vous pour nous donner un avis religieux.
Qui est en tort? Qui agit correctement?
Que faire pour résoudre se problème ? Que faire pour adoucir le comportement de mon frère et ma mère? Et surtout que dit notre belle religion sur un cas comme le notre svp aidez nous?

Jazakoum allah ou khairane

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

La conduite de ce jeune homme est inappropriée car il n’est pas permis à un musulman de vivre avec une femme sauf à travers le mariage légal. Allah le Très-Haut a dit dans la sourate Les croyants : « et qui préservent leurs sexes [de tout rapport interdit] ».

Cependant, s’il s’avère que sa position est désormais correcte après un repentir sincère, et qu’il s’est uni avec cette femme au moyen d’un contrat de mariage légal avec ses conditions, et suite à l’observation de la période de viduité, alors on considère que le mariage est légal et il ne nous est plus permis d’avoir une mauvaise opinion ou de juger que le mariage ou la grossesse sont illégales…

J’espère que cette famille réussira à traiter cette situation avec sagesse et miséricorde, car les liens familiaux, de parenté, de fraternité ainsi que la piété filiale sont des principes élémentaires dans le message de l’islam. Il n’est pas permis de rompre ces liens ou de déchirer la famille à cause de ce mariage, surtout que cette femme s’est convertie à l’islam, il faut alors montrer les caractères moraux de la religion qui sont la tolérance, l’union et l’harmonie.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

Dernières réponses

Réponses les plus consultées

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.