بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Questions de Fiqh

Propreté rituelle, c'est-à-dire : toilette intime, ablutions, ghusl, tayammum, menstrues, lochies... etc...

Salam a’leykoum wa Rahmatoullah wa barakatouhou,

Avant tout, merci de votre aide précieuse.

Voici une situation particulière :

Après le bain rituel qui marque la fin de mes menstrues celles-ci réapparaissent au bout de 13 à 14 jours, parfois moins.

Sachant que la femme doit être en état de pureté durant quinze jours minimum selon le rite malikite, je me vois dans l’obligation de prier dans cette situation jusqu’au 16ème jour (marquant la fin de la période de pureté) et j'espère que cela est correct.

De ce fait j’aimerai savoir si je respecte bien la jurisprudence :

1 - Dois-je donc (avec ces menstrues qui sont alors considérées comme une maladie) effectuer avant chaque prière obligatoire et surérogatoire des ablutions ? En effet, si je fais deux unités de prières surérogatoires avant dhor cela me fait au total renouveler mes ablutions 3 fois. Dans cette situation je délaisse alors les prières surérogatoires à cause de cela mais aussi du manque d'informations sur ce sujet.

2 - Pouvez-vous nous préciser comment la femme peut être sûre de la fin de ses menstrues avant de se purifier par le bain rituel ? Est-ce à la fin des saignements ou après les pertes suivant le hadith bien connu de ‘Aicha (ra) sur le sujet et en particulier pour les femmes dans ma situation ?

3- Enfin, lors de mes menstrues, puis-je apprendre mes sourates du Coran en tenant le livre (en arabe) ou alors en le récitant avec un support audio ou internet, puisqu’il n’est pas permis à la femme de lire le coran pendant cette période. J'ai cru comprendre que cela était possible sans en être certaine.

Je vous remercie de votre aide car ces questions sont difficiles à poser.

Salam a’leykoum wa Rahmatoullah wa barakatouhou

Lire la suite...

Assalamou aleykoum.

J'ai vu au Hajj des frères semblant appartenir à une autre école que celle de l'Imam Malik faire la petite ablution en se contentant de se mouiller les pieds sous le robinet sans passer la main pour frotter. Peut-on se contenter de se laver les pieds sans les frotter de cette manière selon le Fiqh Malikite ? Selon une autre école ? S'il s'agit bien d'une autre école qui autorise le lavage des pieds sans frotter, est-ce aussi vrai pour les autres membres concernés par les petites ablutions ? Est-ce que cette possibilité sans frotter, si elle existe pour les petites ablutions, existe pour les grandes ablutions aussi ?

Lire la suite...

Au Nom d'ALLÂH le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, louange à ALLAH le Seigneur des mondes.


Que la prière et la paix d'ALLÂH soit sur son noble Prophète, le guide vers la Vérité par la Vérité, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

As Salamou ‘Alaïkoum wa RahmatouALLÂH wa Barakatouhou.

Après avoir uriné, il m'arrive parfois de sentir comme s'il y a une goutte d'urine qui sort. Dans un cas plus général, il m'arrive beaucoup de douter et de me demander si mes ablutions sont encore valides. D’après ce que j'ai lu, celui qui est dans cette situation n'est pas tenu de refaire les ablutions. J'aimerais savoir s'il est permis de réciter Djawharatoul Kamal dans cette situation.

Lire la suite...

Dernières réponses

Réponses les plus consultées

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.