بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Tariqa Tidjaniya

On a interrogé Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) au sujet de la Parole « Allah élit et rapproche de Lui (Yajtabiya) qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent. » (Sourate 42 La consultation, verset 13)

Il répondit  (qu’Allah sanctifie son précieux secret):

« Le sens de l’élection et du rapprochement (Ijtiba) c’est l’attraction d’Allah le Très-Haut exercé sur Son serviteur pour l’attirer vers Sa Sainte Présence, et ce, par le biais de Sa Grâce, de Sa Générosité et de Son Soin sans qu’il y ait une cause devancée au préalable de sa part. Celui qui est élu et rapproché (Al Moujtaba) est nommé « L’aimé », « L’élu », « Le désiré » et « Le choyé ». Tous ces noms sont relatifs à l’élu rapproché et ce rapprochement a été établi par le Décret Divin dans la préexistence, sans raison particulière, ni cause. C’est pour cette raison qu’il est dit : « Combien d’amis intimes à l’insouciance avérée et combien d’ennemis endurent les efforts ! »

L’« insouciance » ici consiste à être dans l’ignorance, l’égarement, la mécréance et la désobéissance. Toutes ces situations ne lui nuisent point, car le Soin Divin est une sûreté pour lui et l’englobe entièrement. C’est à ce sujet que le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) avait dit au sujet de Hind bint ‘Otba alors qu’elle était l’une des pires ennemies d’Allah et de Son Prophète, elle qui a dévoré le foie de Hamza par rage et haine, il a dit  (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : « Jamais le foie de Hamza et le feu ne pourront se réunir dans ses entrailles. » Ainsi, le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a informé qu’elle fait partie des bienheureuses par les gains issus des voies du Soin Divin Prééternel et que ce qu’elle a fait ne pourra lui nuire. Quant aux « efforts », il consiste ici à endurer les adorations et l’acte de se rapprocher d’Allah -Exalté- ; combien se trouve pourtant d’ennemis d’Allah en cela, c'est-à-dire que dans la Science Cachée (Ghayb), ils mourront en tant que mécréants.

Lire la suite...

« Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a été interrogé au sujet du sens de la parole d’Allah le Très-Haut : « Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même. » (Sourate 03 la famille d’Imran, verset 28)
Il a répondu (qu’Allah sanctifie son précieux secret) :

« Au niveau de la Loi (Chari’a) cela veut dire Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même afin de le craindre et de ne pas se croire à l’abri de Sa ruse en tout ce qu’Il vous octroie comme faveurs et en tout ce dont Il vous préserve comme nuisance parmi les méfaits, déployant cela sur vous au cours des nuits et des jours. Craignez donc Sa riposte en de telles situations, car il n’y a que celui qui est voué aux châtiments du Majestueux qui se sent immunisé contre la riposte d’Allah.

Quant au niveau de la Réalité (Haqiqa), Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même, cela veut dire de rechercher, de vouloir cerner et de prétendre à Son Essence Transcendante Sublime. Cela n’est point convenable de votre part, car vous ne pouvez supporter cette affaire, donc craignez l’irruption des calamités à votre encontre pour votre prétention à rechercher cette affaire. Arrêtez-vous à la limite qui vous a été établie par le législateur (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui). »

Texte tiré et traduit du livre Djawahirou-l-Ma’ani

Recherche et traduction Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

« J’ai interrogé Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) au sujet de la Parole du Très-Haut : « Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l'amènerons aveugle au rassemblement. » (Sourate 20 Ta-Ha, verset 124)

Il a répondu : « Cela désigne la vie de l’au-delà. »

Je lui dis : « Pourtant la suite du verset laisse penser qu’il s’agit de la vie ici bas ? »

Il me dit (qu’Allah sanctifie son précieux secret) : « On peut observer que cela désigne bien la vie dans l’au-delà, car dans ce monde nous apercevons de nombreux mécréants qui jouissent de l’aisance, or si cet état de gêne faisait référence à ce bas monde alors ils ne seraient pas ainsi. Par conséquent, l’aisance que l’on observe entre leurs mains dans ce monde indique que la vie pleine de gêne concerne l’au-delà pour ceux qui se sont détournés du rappel d’Allah. Et cette corroboration est faite par la Parole du Très-Haut : « Voilà le prix de votre exultation sur terre, sans raison, ainsi que de votre joie immodérée. » (Sourate 40 Le Pardonneur, verset 75)

En conséquence, s’ils étaient dans la gêne ils ne seraient point dans une joie immodérée. Parmi ce qui démontre cela aussi il y a Sa Parole –qu’Il soit Glorifié :« Ils vivaient auparavant dans le luxe. » (Sourate 56 L’évènement, verset 45)

Le terme « luxe » désigne les largesses liées au corps, or les largesses corporelles sont loin de la vie pleine de gêne vu l’amertume qui l’accompagne et qui n’est pas conciliable avec les bienfaits corporels. »

Texte tiré et traduit du livre Djawahirou-l-Ma’ani

Recherche et traduction Zaouiya Tidjaniya El Koubra d'Europe

Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a été interrogé au sujet du verset :

« Ensuite, Nous fîmes hériter du Livre ceux de Nos serviteurs que Nous avons choisis. Il en est parmi eux qui font du tort à eux-mêmes, d'autres qui se tiennent sur une voie moyenne, et d'autres avec la permission d'Allah devancent [tous les autres] par les bonnes actions ; telle est la grâce infinie. » (Sourate 35 Le Créateur, verset 32)

Il a répondu (qu’Allah sanctifie son précieux secret) :

« Son sens implique la validité de dire que cela englobe l’ensemble de la communauté qui est en charge de sa Loi. Et ces propos indiquant qu’il s’agit de l’ensemble de la communauté sont ce qui est montré par les informations rapportées au sujet du mérite de la communauté Mohammadienne. Il s’agit de tous ceux qui entrent dans le cercle de l’attestation de l’Unicité et du Message.

Il est rapporté que lorsque le Calame reçut l’ordre d’Allah pour écrire, il se mit à écrire au sujet des communautés des messagers tels que Nouh, Ibrahim, Moussa et ‘Issa (paix sur eux). Et pour chaque communauté il a inscrit sur la Table : « Ceux qui obéissent à Allah entrent au Paradis et ceux parmi eux qui désobéissent à Allah entrent en Enfer. » Et Allah lui ordonna de le faire pour l’ensemble des communautés des messagers.

Lire la suite...