Parmi les propos de Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret), il a dit :

« Sache que l’idolâtrie par dessein intéressé est l’une des six catégories d’association. Sa signification pour les gens de la démarche exotérique dans la Loi, c’est d’accomplir une œuvre de bien non pour Allah, mais dans le dessein d’attirer sur soi l’éloge des créatures ou d’obtenir des biens de leur part ou de repousser un préjudice ou de réaliser une alliance ou encore c’est d’œuvrer dans le seul but d’obtenir des palais et des épouses au Paradis et non celui de se conformer à Son Commandement.

En revanche, s’il met l’intention par son adoration et ses œuvres la Noble Face d’Allah –qu’Il soit Exalté- et la conformité face à Son Commandement, l’acquittement des droits de la Seigneurie ainsi que Sa Proximité et que son adoration Lui soit vouée, non pour autre chose, et qu’avec cela, il espère en la grâce d’Allah –Glorifié et Exalté - du fait qu’il soit prédisposé à obtenir au Paradis des Houris, des palais et autres, mais non par le fait de son adoration, mais exclusivement en raison de Sa Grâce, de Sa Générosité et par sa confiance en la promesse véridique d’Allah –Glorifié et Exalté- alors dans ce cas il n’y a aucun mal et aucune altération dans sa sincérité. Par contre, sa sincérité s’évade s’il œuvre seulement pour obtenir ces bienfaits sans désir de la Face d’Allah -Glorifié et Exalté- ou de l’adoration pour Lui. C’est celui-là qui est appelé « l’adorateur de ses passions » et non seulement ses œuvres sont vaines sans divergence, mais en plus il se rajoute des péchés.

Par contre celui qui adore Allah pour Lui ou désirant Sa Noble Face ou recherchant Son Agrément ou pour se conformer à Son Commandement ou être fidèle à Son Commandement en L’adorant ou dans le but de s’acquitter des devoirs de la servitude ou d’accomplir les droits de la Seigneurie ou pour L’honorer ou Le révérer ou par amour envers Lui ou par pudeur qu’Il ne l’observe dans une désobéissance à Son ordre ou par désir ardent ou par gratitude pour Ses Bienfaits, alors celui-là est véritablement sincère et il ne peut être mêlé d’ostentation tant qu’il se dépouille de tous les désirs cités précédemment. Quant à celui qui adore Allah avec l’ensemble de ces aspects de la sincérité, il est dans ces conditions un sincère parfait. Ensuite, même s’il est accompagné d’une espérance dans la Grâce d’Allah et que par cette seule Grâce il espère des Houris, des palais et des délices du Paradis et qu’il croit qu’Allah -Glorifié et Exalté- lui en fera don quand il y sera pour les avoirs dédaignés, et bien pour les gens de la compréhension exotérique de la Loi il n’y a pas, par cela, de déficience dans sa sincérité.

Par contre chez les Connaissants cela constitue aussi une idolâtrie par dessein intéressé. Pour eux, la sincérité n’est restreinte qu’à l’adoration en vue de la Noble Face d’Allah -Glorifié et Exalté- et seulement pour Sa cause, soustraite de toute espérance en dehors de Lui. Ils dédaignent se tourner un instant vers les mondes créés par leur cœur ou s’y fier brièvement ou en aimer quelque chose d’autre avec l’Aimé Suprême, à savoir Allah -Glorifié et Exalté-. Car en réalité ils n’aiment que ce qu’aime Allah et à cause de Lui - qu’Il soit Glorifié, et ils n’aiment rien en dehors d’Allah du fait d’une convoitise, ou d’un dessein intéressé, ou pour la satisfaction d’un besoin ou encore tout cela ensemble. C’est de là qu’ils se différencient des gens de la Loi apparente dans leur amour envers le Paradis et leur fuite de l’Enfer.

En effet, les gens de la Loi apparente aiment le Paradis pour y assouvir leur convoitise et ils fuient l’Enfer en raison de sa désolation ainsi ils agissent pour les mondes créés, les convoitant ou les fuyant selon ce qu’ils contiennent. Tandis que pour les Connaissants l’ensemble des mondes créé est pour eux à égal niveau, ils n’en font aucune distinction particulière de par ce qu’ils contiennent, mais seulement par rapport avec leur Bien Aimé -Glorifié et Exalté.

Ainsi, ils ne fuient point l’Enfer ni ne recherche à s’en préserver en raison de ce qu’il est, ni à cause de sa désolation, mais par le fait que c’est la demeure des ennemis d’Allah et il leur est détestable d’être assimilés aux ennemis un seul instant sans parler de leur fermeté. De plus, c’est aussi par le fait que ses habitants ne peuvent contempler Allah -Glorifié et Exalté-. Or la contemplation d’Allah est le summum de leurs désirs et encore c’est pour se conformer aux Commandements, car Allah -Glorifié et Exalté- leurs ordonne de s’en prémunir et d’implorer à en être préservé.

Allah, qu’Il soit Glorifié et Exalté, dit : « Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles d'un Feu […]» (Sourate 66 L’interdiction, verset 6)

Et il dit qu’Il soit Glorifié et Exalté : « Garde-nous du châtiment du Feu. » (Sourate 03 La famille d’Imran, verset 191)

Par conséquent, ils n’agissent que pour se conformer à Son Ordre et non en raison de ce que l’Enfer contient, ni pour sa désolation. De même, ils n’aiment point le Paradis pour ce qu’il contient, ni même pour assouvir leur convoitise et leurs desseins, mais ils l’aiment car c’est la demeure des aimés d’Allah - qu’Il soit Exalté et leur lieu de résidence et c’est aussi la demeure de la vision d’Allah. C’est aussi par le fait qu’Allah - qu’Il soit Glorifié l’a aimé de par le décret de Sa Loi en le choisissant pour Ses aimés et par conséquent ils aiment le Paradis en raison de son amour - qu’Il soit Exalté.

En effet, l’amant sincère aime son Aimé et celui qui aime son Aimé, il aime ce qu’aime son Aimé, cela fait partie des conditions de l’amour sincère. Par cela également, ils se conforment à l’ordre d’Allah leur ordonnant de le réclamer (le Paradis) et ils en aiment ce qu’il contient comme Houris, comme servantes et comme voisinage, car ces derniers aiment aussi Allah et Il les aime, et celui qui aime Allah et il aime alors ceux qu’Allah aime en leur amour. Ainsi, leur fuite de l’Enfer est pour Allah et par Allah et non pour eux-mêmes ni par eux-mêmes contrairement aux autres qui lorsqu’ils aiment et fuient ce qu’ils contiennent ce n’est que pour eux-mêmes. Seulement après avoir voué leur adoration à Allah -Glorifié et Exalté, ils s’intéressent aux mondes créés en ce qui n’est point prohibé d’aimer.

Tout cet ensemble ne sort pas du cercle de la Loi, mais les uns n’atteignent point les Connaissants car l’amour des gens de la démarche exotérique de la Loi est le plus grand péché pour les Connaissants comme il a été dit : « Les bonnes actions des gens pieux sont considérées comme des péchés pour les Rapprochés. » En effet, les Connaissants sont consumés dans l’origine du Tout, noyés dans l’Océan de l’Unicité, absents face aux mondes créés par leur contemplation du Roi Suprême. S’ils regardent autre que Lui un instant, ce n’est que pour Lui comme cela a été vu précédemment.

Ils sont avec les mondes créés par leurs corps, mais séparé d’eux par leurs esprits, leurs secrets, leurs cœurs et leurs raisons. Ils n’ont point d’autres desseins en dehors de Lui. En eux, il n’y a pas un grain de moutarde ou plus infime encore qui n’aspire à autre que Lui, leurs secrets les a ravis face à tout autre que Lui, les entravant auprès de Lui dans Sa Présence, attachés à un goût tel qu’ils ne connaissent personne d’autre que Lui et leurs âmes suivent les pas de leurs secrets, il leur est insupportable de s’y opposer. Ils sont tel un oiseau dans un désert de stupeur, son désir ardent ne fait que s’amplifier envers son Aimé et jamais il ne peut s’interrompre. Et leurs cœurs suivent les pas de leurs âmes, il leur est impossible de s’en écarter.

Ils sont constamment en méditation devant l’émerveillement de ce qu’Il a façonné découvrant les secrets de Sa Sagesse dans Sa création en raison de l’intensité de Sa Connaissance. Leurs âmes et leurs corps s’inclinent de force devant leur raison sans jamais pouvoir s’y opposer, les âmes ont leurs passions réprimées par la domination de Son Immensité et leurs corps se sont consumés pour toujours dans Sa servitude. L’Aimé s’est emparé de leur infimité et de leur globalité et pas un seul de leur atome ne diverge avec Sa Volonté – Glorifié et Exalté- de telle sorte ils étaient pour Allah, par Allah, avec Allah. Qu’Allah par Sa Grâce nous mette parmi eux et nous octroie ce qu’Il leur a octroyé par la valeur de notre maître Mohammed (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) […] » Fin de la 1ère partie.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe