-5- Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit :

« Mes compagnons ne seront point réunis avec le reste des gens sur la place du rassemblement, mais ils seront à l’abri sous l’ombre du Trône. »

-6- Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit :

« Mes compagnons possèdent deux attentions particulières d’Allah, une attention qui leur est réservée à eux seuls, et une attention avec le commun des gens. »

Commentaire 5 et 6 : Sidi Mohamed el Hafidh Misri (qu’Allah l’agrée) a commenté : « Nous avons déjà évoqué ceux qui sont considérés comme ses Compagnons, ce sont ceux qui ont été sincères dans leurs engagements envers Allah, et qui se sont conformés, en ces temps reculés, aux plus hautes caractéristiques de la perfection, et ils sont parvenus au summum des degrés de la Connaissance. Ceux qui sont parvenus à une telle station sont considérés comme ses Compagnons, et sans cela ils n’en font pas partie. »

-7- Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit :

« J’en suis son détenteur depuis Qaf jusqu'à Qaf. »

Explication : C'est-à-dire du Qaf de « Qayyoumiya » au Qaf de « Qiyyama » : en d’autres termes sa station a été établie depuis la Préexistence, dans le monde d’ici-bas, dans le monde intermédiaire (Barzakh) et dans l’au-delà.

-8- Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit :

« Je suis dans une vallée et les gens sont dans une tout autre vallée. »

Explication : En évoquant la particularité et l’exclusivité de sa station.

-9- Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit :

« Allah Exalté m’a permis de constater ce qu’Il me comptabilise pour chaque lettre récitée, aussi je ne laisse pas passer l’occasion ».

La cause : Sidi Taïeb Sefiani (qu’Allah l’agrée) a dit : « Il a été interrogé sur la raison pour laquelle il reprenait au tout début d’un verset lorsqu’il s’arrêtait dans une pause au cours de sa récitation du Qoran. Il répondit par les propos ci-dessus. »

Commentaire 7, 8 et 9 : Sidi Mohamed el Hafidh Misri (qu’Allah l’agrée) a commenté : « Il a évoqué ces propos pour parler des bienfaits d’Allah à son égard comme l’ont fait beaucoup d’autres parmi les pieux ancêtres, sans prétention, ni orgueil.

Et Allah le Très Haut dit : «  Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le. » (Sourate 93 Le jour montant, verset 11)

-10- Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit :

« Le minimum que doit réciter celui qui a mémorisé le Qoran, c’est deux parties (Hizbaïn) par jour. »

Commentaire 10 : Il incitait beaucoup à la récitation du Qoran, il blâmait ceux qui n’en prenaient pas soin, et il exhortait à se comporter avec bienséance. Ceux qui ont prétendu que ses compagnons ne se préoccupaient que d’accomplir des prières sur le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et délaissaient la lecture du Qoran, ceux-là ne font que mentir à son sujet. Certainement ses compagnons se sont conformés à ses recommandations et ils se préoccupaient de réciter le Qoran, de l’étudier et de l’enseigner en chaque endroit, et ils en ont tiré un grand profit par la louange d’Allah.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe