Je voudrais savoir qui du célèbre compagnon ‘Ali Ibn Abi Taleb et du célèbre compagnon Abu Bakr Sediq a été le premier à adhérer à l'islam. Car pour certains c'est Abu Bakr alors que pour d’autres c'est Ali Ibn Abi Taleb.

REPONSE

En ce qui concerne votre question, en fait pour les Sunnites les savants ont divergé sur la première personne parmi les hommes qui s'est convertie à l'Islam, certains disent qu'il s'agit de 'Ali (qu’Allah l’agrée) :

Ibn Hamid a dit de son côté, d'après Salama d'après Ibn Ishaq, que le premier homme à avoir cru au Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et à avoir prié derrière lui, c’est 'Ali ibn Abi Taleb (qu’Allah l’agrée) . Il avait dix ans et était à la charge du Messager d'Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) .

D'autres avancent que ce fut Abou Bakr (qu’Allah l’agrée) : Ya'qoub ibn Soufiane a dit : « Il nous a été rapporté selon Sofiane Ibn 'Ouyayna, d'après Malek ibn Mighwel d'après un homme qui a dit : « Ibn 'Abbas (qu’Allah l’agrée) a été interrogé en ces termes : « Quel est celui qui s'est converti le premier ? » Il a répondu : « Abou Bakr Siddiq. » »

Et d'autres encore disent que ce fut Zayd ibn Haritha (qu’Allah l’agrée) : Ibn Jarir a dit : « D'autres savants estiment que Zayd ibn Haritha fut le premier à s'être converti à l'Islam » puis il a rapporté ensuite selon El Waqidi, d'après ibn Abi Dib qui a dit : « J'ai demandé à Zouhri : « Quelle fut la première femme à s'être convertie à l'Islam ? ». Il m'a répondu : « Khadidja » J'ai ajouté : « Et parmi les hommes ? » Il m'a répondu : « Zayd ibn Haritha ». »

Par contre il y a unanimité des savants sur le fait que la première personne qui a cru en lui et l'a suivi c’est sa noble épouse Khadidja (qu’Allah l’agrée).

Pour dénouer le nœud du problème l'Imam Abou Hanifa (qu’Allah l’agrée) a répondu à cela en complétant ces propos, à savoir que le premier homme libre à s'être converti fut Abou Bakr (qu’Allah l’agrée) , la première femme à s'être convertie fut Khadidja (qu’Allah l’agrée) , le premier esclave à s'être converti fut Zaïd ibn Haritha (qu’Allah l’agrée) et le premier enfant à s'être converti fut 'Ali ibn Abi Taleb (qu’Allah l’agrée) .

Il semble tout de même que ce fût bel et bien 'Ali (qu’Allah l’agrée) qui fut le premier à s'être converti, car au début de la révélation, comme l'a expliqué Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) n’a reçu l’ordre de prêcher qu’auprès de ses proches par lien de parenté :

Allah dit : « Et avertis les gens qui te sont les plus proches » (Sourate 26 Les Poètes, verset 214) . Et ainsi la transmission fut seulement limitée à son clan (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et personne d’autre. Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a expliqué : « Ce verset fut le premier révélé dans le cadre du commandement du Message particulier non étendu à l’ensemble. Ensuite, il lui fut révélé (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui)« Ô toi ! Le revêtu d’un manteau ! Lève-toi et avertis » (Sourate 74 Al Moudathir, versets 01 et 02). Et ce fut le premier verset révélé dans le cadre de la transmission universelle du Message. »

Donc il serait cohérent que 'Ali (qu’Allah l’agrée) fût averti bien avant que le message ne parvienne à Abou Bakr Siddiq (qu’Allah l’agrée) . Mohammed ibn Ka'b a dit : « La première personne à s'être convertie, au sein de cette communauté, est une femme, Khadidja (qu’Allah l’agrée) . Quant aux premiers hommes à s'être convertis, ce fut Abou Bakr et 'Ali (qu’Allah les agrée tous deux) . Cependant 'Ali (qu’Allah l’agrée) s'était converti avant Abou Bakr (qu’Allah l’agrée) et avait gardé secrète sa conversion, par crainte de son père. Mais un jour son père le rencontra et lui dit : « T'es-tu converti ? » Il a répondu : « Oui » Il lui a dit alors : « Assiste ton cousin et soutiens-le. » » Néanmoins quelle que soit la personne qui s’est convertie en premier cela n'ôte rien du mérite des autres, car tous sont les compagnons du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui).

Il est vrai qu’ils ont été classifiés en plusieurs catégories de mérite, ainsi Qastalani a dit : « Les savants ont classifié les Compagnons (qu’Allah les agrée) en plusieurs catégories :

  • La première catégorie concerne ceux qui se sont convertis au début de la révélation à La Mecque, ils sont les devanciers parmi les musulmans, tels Khadidja bint Khouwaïlid, ‘Ali ibn Abi Taleb, Abou bakr, Zayd ibn Haritha et le reste des dix annoncés au Paradis, qu'Allah les agrée tous.
  • La seconde catégorie regroupe ceux de la Maison de la réunion proche de la Ka’ba (Dar Nadwa). Après la conversion de ‘Omar ibn el Khattab (qu’Allah l’agrée) , le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et les musulmans purent quitter la clandestinité et se rendre à la Maison de la réunion, et certains Mecquois se convertirent durant cette période.
  • La troisième catégorie regroupe ceux qui ont effectué la première émigration (Hijra), fuyant avec leur religion pour échapper à la persécution des Idolâtres, parmi eux il y a Ja’far ibn Abi Taleb et Abou Salama ibn ‘Abd el Asad, qu’Allah les agrée.

  • La quatrième catégorie regroupe ceux qui ont participé au premier serment d’Al ‘Aqaba, ils sont les devanciers parmi les Ansar et ils étaient au nombre de six. Puis ceux du second serment d’Al ‘Aqaba l’année suivante où ils furent au nombre de douze hommes.
  • La cinquième catégorie regroupe ceux qui ont participé au troisième serment d’Al ‘Aqaba, et ils furent soixante-dix parmi les Ansar dans lesquels il y a El Bara ibn Ma’rour, ‘Abdallah ibn ‘Amrou ibn El Haram, Sa’d ibn ‘Oubada, Sa’d ibn Rabi’ et ‘Abdallah ibn Rawaha, qu’Allah les agrée tous.
  • La sixième catégorie regroupe ceux qui se sont exilés (Mouhajiroun) et ont rejoint le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) après son émigration et alors qu’il se trouvait à Qouba, avant de construire la mosquée et de se rendre à Médine.
  • La septième catégorie regroupe ceux qui ont participé à la grande Bataille de Badr. Le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit au cours de l’évènement de Hatib ibn Abi Balta’a : « Qu’en sais-tu, il se peut qu’Allah ait considéré cette troupe de gens de Badr et leur a dit : « Faîtes ce que vous voulez, car Je vous ai pardonné. » » (Rapporté par Boukhari et Mouslim)
  • La huitième catégorie regroupe ceux qui se sont exilés dans la période se trouvant entre les évènements de Badr et de Houdaïbiya.
  • La neuvième catégorie regroupe ceux qui ont participé au pacte de l’Agrément sous l’arbre, au cours de l’évènement d’Al Houdaïbiya. Le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Si Allah le veut, aucun d’entre les gens de l’Arbre n’entrera en Enfer. » (Rapporté par Mouslim).
  • La dixième catégorie regroupe ceux qui émigrèrent après l’évènement d’Al Houdaïbiya et avant la prise de La Mecque tels Khalid ibn Al Walid et ‘Amrou ibn Al ‘As, qu’Allah les agrée.
  • La onzième catégorie regroupe ceux qui se sont convertis lors de la prise de La Mecque et ils furent nombreux.
  • La douzième catégorie regroupe les enfants qui ont rencontré le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et l’ont vu du jour de la prise de la Mecque et jusqu’après lors du Pèlerinage d’Adieu ou autres occasions, tel Sa-ib ibn Yazid. » Fin de citation de l’imam Qastalani

Même si chacun a sa particularité et son mérite, ils sont tous agréés et chacun d’entre eux compte parmi les Gens du Paradis, qu'Allah les agrée tous.

Abou Mohamed ibn Hazma a dit : « Tous les Compagnons sont des Gens du Paradis sans aucun doute, Allah le Très Haut dit : « On ne peut comparer cependant celui d'entre vous qui a donné ses biens et combattu avant la conquête... ces derniers sont plus hauts en hiérarchie que ceux qui ont dépensé et ont combattu après. Or, à chacun, Allah a promis la plus belle récompense. » (Sourate 57 Hadid, verset 10)

Et le Très haut dit : « En seront écartés, ceux à qui étaient précédemment promises de belles récompenses de Notre part. » (Sourate 21 Anbiya, verset 101)

Il est donc bel et bien établi qu’ils font tous partie des gens du Paradis et qu’aucun d’entre eux n’entrera dans le Feu, car ils ont été interpellés par les versets susmentionnés et par la parole du Très Haut : « Les tous premiers [croyants] parmi les émigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans l’excellence, Allah les agrée, et ils l'agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l'énorme succès ! » (Sourate 9 Le repentir, verset 100)Fin de citation

Il est rapporté dans les deux Sahih selon Abou Sa’id el Khoudri (qu’Allah l’agrée) que le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Par Celui qui tient mon âme entre Ses Mains, si l’un d’entre vous dépensait à la mesure du Mont Ouhoud, il ne parviendrait pas à la valeur de leur poignée ou même la moitié. »

Selon Sa’id ibn el Moussayeb, selon Jabir (qu’Allah l’agrée) qui a dit : « J’ai entendu le Messager d’Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) dire : « Allah a élu mes Compagnons entre toutes ses créatures pesantes (les Hommes et les Djinn) hormis les prophètes et les messagers. »

Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a affirmé aussi : « La différence entre les œuvres des compagnons (qu’Allah les agrée) et les nôtres est comme la différence entre l’allure des oiseaux et celui de la fourmi. »

Qu’Allah nous inscrive parmi ceux qui les aiment et les ont suivis dans l’excellence.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe