La merveilleuse histoire de la Zaouiya bénie de Sidi Ahmed Tidjani - (qu’Allah sanctifie son précieux secret)

Le Prophète >(que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) ordonna à Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) de construire la Zaouiya bénie et pour cela, il devait choisir le meilleur emplacement, le plus pur. Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a donc choisi l’endroit où la Zaouiya est actuellement construite.

Autrefois, le quartier s’appelait Dardas et il est connu aujourd’hui sous l’appellation de quartier Blida. Il a acheté ce lieu avec son argent pur et licite. Il s’agissait d’une ruine où il y avait un grand figuier et c’est à cet endroit justement qu’est enterré Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

Cette ruine était si effrayante que personne ne pouvait entrer seul à l’intérieur. Il a été rapporté, selon une source fiable, qu’on entendait à certains moments des voix, comme si un groupe était en train de faire du Dhikr et c’était le lieu de visite des Majadhib (les attirés par Dieu).

Avant sa construction, le célèbre majdhoub Sidi Lahbi (qu’Allah l’agrée) mettait son oreille sur la porte et disait au passant : « Venez vers cet endroit pour écouter le Dhikr ». Lorsque la Zaouiya fut construite ce majdhoub a dit : « Fès s’est renforcé et surtout Dardas ». Il faut savoir que ce lieu béni possède des mérites qui la situent au-dessus de tout autre Zaouiya.

Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret), en parlant de ses mérites, a dit : « Si les grands connaissants savaient le mérite que contient cette Zaouiya, ils viendraient y installer leurs tentes ». Souvent, Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) mentionnait la valeur de la Zaouiya, incitant les gens à venir y prier, il dit : « La prière dans la Zaouiya est acceptée sans aucun doute ».

Parmi les mérites contenus encore dans la Zaouiya bénie, il faut savoir qu’au commencement de la construction, Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a fait interdire l’accès, et ensuite, accompagné d’une poignée de l’élite de ses compagnons, il grava sur la pierre le plus grand des Noms Suprêmes et à la suite il écrivit :

« Ô ! Mon Dieu je te demande, Ô ! Mon Maître par la vérité du plus grand de tes Noms Suprêmes que tu protèges mes compagnons de Qaf à Qaf. » Puis il ordonna que cela soit enfoui dans les fondements d’un des piliers qui s’appelle encore aujourd’hui le pilier d’or.

Méthode pour la visite pieuse de notre maître vénéré et aimé Seïdina Ahmed Tijani -(qu’Allah sanctifie son précieux secret).

Voici la sagesse et la réalité enseignée dans la Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe par le pauvre en Dieu Mohamed El Mansour El Mohiedine Tidjani (qu’Allah le préserve) concernant la préparation pour cette visite pieuse à Fès.

Il est recommandé, avant de se rendre à la visite pieuse de notre vénéré maître Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret), d’avoir à ce moment-là une pure intention, de cheminer purement vers la visite de notre bien-aimé maître Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) pour l’amour de Dieu et de son Prophète Mohammed (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui).

Pense à ces paroles du Prophète(que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) :

« Quiconque quitte son pays en vue de Dieu et de son Prophète parviendra jusqu’à eux. Qui le quitte en visant un avantage de ce bas monde, l’obtiendra. Qui le quitte désirant une femme, l’épousera. Son exil atteindra le but qu’il s’est proposé en émigrant. »

Comprends bien ces paroles du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : « son exil atteindra le but qu’il s’est proposé en émigrant ». Réfléchis à cela, si tu es intelligent et doué de compréhension ! (Tiré des Hikam d’Ibn ‘Ata Allah (qu’Allah l’agrée)).

Qu’en est-il alors pour la rencontre de l’esprit de notre très saint Prophète Mohammed (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) lors de sa visite à Médine ainsi que celle de notre saint vénéré et notre guide Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) ?

C’est à ce sujet que notre très saint et vénéré maître Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret), dans une de ses très subtiles et belles paroles, a voulu orienter nos cœurs seulement vers un Dieu unique en disant : « Celui qui m’aime pour l’amour d’Allah et de son Messager (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) est béni, mais quant à celui qui m’aime pour une autre raison, je ne suis qu’un simple mortel ».

L’imam Nadhifi a dit dans un poème :

« Place ta sincérité dans la rencontre de Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) en installant ta tente devant sa porte tu seras certainement en pleine sécurité, il est l’important intermédiaire à la valeur immense et c’est à travers lui que se trouve la pleine guérison des esprits et des corps ». Il a dit aussi dans le même poème : « Repend-toi de tes péchés devant Dieu, de l’oubli et de l’insouciance envers son bien-aimé Sceau de la Sainteté afin de garder ton estime auprès de la Vérité » (Traduit, revu et complété par la Zaouiya)

Cheikh Mohamed El Mansour El Mohiedine Tidjani (qu’Allah le préserve) conseille, d’après sa propre expérience, de faire Salat Tasbih ou autres formules de purification et de se repentir auprès d’Allah pour un meilleur profit dans la relation directe avec la pureté de l’esprit de notre très vénéré et aimé maître Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

En pénétrant dans cette suprême Zaouiya bénie, il est nécessaire de laisser tous les titres et les positions et de rentrer en toute humilité. Dans ce lieu, il n’y a plus de Mouqadem ou représentant, dans ce lieu béni, il est la seule représentation reconnue, il est le Khalife du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui).

Tout le monde est considéré comme disciple ou visiteur, c’est ainsi que Cheikh (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit par rapport à sa position : « Celui qui me connaît, qu’il me connaisse seul ». Cette parole a été dite pour éclairer les disciples Tidjani. Il est le seul à avoir accédé à cette station unique et cette station ne saurait être partagée avec un autre que lui.

On se doit d’aller faire deux Rak’at (cycle de prière) pour saluer ce lieu pur et béni, si l’on est dans une heure où cela est permis. Parmi les politesses spirituelles, on se doit d’aller saluer convenablement la noble descendance de notre maître (qu’Allah sanctifie son précieux secret), s’ils sont dans les lieux. Cela est pour solliciter leur bienveillance et leur bénédiction pour la visite pieuse, afin de tirer le maximum de faveur et de grâce avant de se mettre en présence de l’esprit pur du Pôle caché et intermédiaire scellé, notre très honorable et aimé maître Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

Si toutes ces conditions mentionnées sont accomplies, avec un cœur pur et sans aucun mélange, nous vous garantissons avec la ferme conviction que vos demandes seront prises en compte à travers notre très cher et bien-aimé Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

Cette formule suivante, bien connue pour le commun, est tirée de Kachf El Hijab de l’imam Soukeïrij (qu’Allah l’agrée) :

1- Se mettre face au tombeau et réciter :

« Attahiyêtou lillêh wa zakiyatou lillêh wa taïbatou salawatou lillêh, Assalamou alaïka ayyouha nabi wa rahmatoullah » 7 fois.

Puis à la 8e fois, la réciter entièrement jusqu'à « … wa barakatouh Assalamou ‘alaïna wa ‘ala ‘ibada llahou salihin, Ach-hadou an lê ilêha ila llah wahdahou lê charika llah wa ach-hadou anna Mouhammadan ‘abdouhou wa rassoulouhou. »

2- Puis dire :

« Assalêmou 'alaïka ya khalifatou-llah, Assalêmou 'alaïka ya khalifatou rassouloullah, Assalêmou 'alaïka ya ayyouhal qoutboul maktoum, Assalêmou 'alaïka ya Seïdina wa Cheïkhina wa Maoulana Ahmed Tijani. »

Traduction :

« Que le salut soit sur toi Ô ! Khalife d'Allah, que le salut soit sur toi Ô ! Khalife du Messager d'Allah, que le salut soit sur toi Ô ! Pôle Caché, que le salut soit sur toi Ô ! Notre excellence, notre Cheikh et notre maître Ahmed Tijani. »

3- Réciter :

4 fois la Fatiha El Kitêb et réciter 11 fois Salât Fatihi (ou plus selon la capacité de chacun) en offrant la récompense à Seïdina Cheikh Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

4- Dire :

« Allahouma bi haqqi 'ibadika aladhina idha nadarta ilaïhim sakana ghadabouka wa bi haqqil hafina min haoulil 'arch wa bi haqqi Seïdina Mouhammedin wa bi haqqi Seïdina wa cheïkhina wa maoulana Ahmed Tijani if’al li. (Puis nommer ce qu'on désire) ».

Traduction :

« Ô ! Seigneur par le droit de tes esclaves qui lorsque tu les regardes ta colère est arrêtée, et par le droit de ceux qui entourent le Trône et par le droit de notre excellence Mohammed et par le droit de notre excellence, notre Cheikh et maître Ahmed Tijani, je te demande. (Nommer ce qu’on désire) ».

Recherche, traduction et synthèse par la Zaouiya Tidjaniya El Koubra