Le Mouqadem qui a eu la sainteté la plus élevée et le détenteur de la bénédiction qui porta assistance à un grand nombre de créatures, celui qui n'a pas goûté à la saveur du sommeil depuis qu'il a été séparé de Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) jusqu’à son décès, Sidi Hajj Abdelwahhab ben Taouadi (qu’Allah l’agrée) connu sous l’appellation Ibn El Ahmar.

Ce maître -qu'Allah lui fasse miséricorde - fait partie de l'élite parmi les compagnons de Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret), de ceux qui l’accompagnaient qu'il soit résident ou en voyage jusqu'à atteindre le summum des désirs.

Il fait partie des dix compagnons à qui le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a garanti la Grande Ouverture (Fathou-l-Akbar) comme l'avait mentionné Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

En effet, on l’avait questionné à leur sujet après qu’ils aient accompli une importante mission : « Est-ce qu’ils sont récompensés pour cela ? », Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a répondu : « Le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) leur a garanti la Grande Ouverture ».

Sidi Hajj Abdelwahhab (qu’Allah l’agrée) était l'armoire des secrets de Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) ainsi que celui du Khalife Sidi Hajj Ali Harazim Berada (qu’Allah l’agrée). D’ailleurs, Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) lui avait ordonné de voyager avec l'immense Khalife lorsqu’il partit pour le Hijez (en Arabie).

Ainsi, il l'a accompagné jusqu’à son décès à Badr aux alentours de 1218 de l'Hégire, dans ce lieu où notre Maître et Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) eut la grande victoire. Sidi Hajj Abdelwahhab (qu’Allah l’agrée) l'y enterra puis repartit pour Fès en ayant obtenu son agrément.

Il était d’un cœur sain, cheminant dans la religion par la voie droite, il s'empressait d’accomplir les bonnes œuvres parvenant ainsi au meilleur de son intention, il aimait le bien pour tous en raison de sa poitrine saine, loin des maladies de la passion.

Il a été rapporté qu’il a dit :

« La Tariqa Tidjaniya se base sur trois choses qui en sont son noyau et son secret :

- L’amour constant envers la famille du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui)

- Faire ses prières à l’heure

- Et l’abondance dans les prières sur le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui)

Parmi toutes les choses dont il recommandait l'accomplissement, il y a Salât Tasbih, il disait à ce sujet : « J’aurais aimé que tous les compagnons l’accomplissent »

Il se distinguait par des dons particuliers que lui donnait Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret). Parmi les prodiges de Sidi Hajj Abdelwahhab (qu’Allah l’agrée) il y a le fait qu’il voyait souvent le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) en rêve.

Une fois, il avait raconté à certains de ses proches, qui l’avaient interrogé sur cela, ce qui suit : une fois, il avait vu le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) avec Abou Bakr et Omar (qu’Allah les agrée), Sidi Hajj Abdelwahhab (qu’Allah l’agrée) les rejoignit. Le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) se tourna alors vers ses deux compagnons (qu’Allah les agrée) et leur dit : « Écrivez son nom sur votre liste (des compagnons) », tout en désignant Sidi Hajj Abdelwahhab (qu’Allah l’agrée).

À travers cette vision il y a une allusion à ce qu’a rapporté Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) : « Le Maître de l'existence (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) m’a dit : " Tes compagnons sont mes compagnons, et tes disciples sont mes disciples " ».

Sidi Hajj Abdelwahhab ibn El Ahmar (qu’Allah l’agrée) s'installait souvent près du noble Mihrab de la Zaouiya bénie, après la mort de Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret), il y faisait son Dhikr.

Un jour justement, alors qu’il faisait son Dhikr comme à son habitude, il vit Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) sortir de sa tombe et se diriger vers lui, puis il lui dit : « Lève-toi ! ». Il se leva et fit deux ou trois pas avec lui et voilà que le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) apparut. À ce moment, Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) lui dit : « Te voilà avec ton Prophète ». Sidi Hajj Abdelwahhab (qu’Allah l’agrée) embrassa la main du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) tout en pleurant. Ensuite, il sortit de son état d'absence et se retrouva assis dans son lieu.

Parmi ses prodiges, qui montrent son parfait pouvoir de contrôle sur les choses (Tasrif), il y a ceci :

Alors que Sidi Hajj Abdelwahhab (qu’Allah l’agrée) accompagnait une caravane transportant les biens de Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret), voilà que des voleurs surgirent et prirent tous les biens de la caravane.

Devant ce fait, Sidi Hajj Abdelwwahab (qu’Allah l’agrée) mit en garde les voleurs en ces termes : « Ô gens ! Craignez Allah, cette caravane appartient au Wali d'Allah Sidi Ahmed Tijani ». Ils ont répondu : « Et alors ! On ne le connaît pas et on ne renoncerait pas même s’il fallait que vous mouriez ou que l'on meure », et ils ont dirigé leurs armes vers eux en s'emparant de tous les biens.

À cet instant ils commencèrent à sentir une lourdeur qui s'emparait de leur corps et les étouffait, les rendant impuissants d'agir au point qu’ils ne pouvaient plus marcher, comme si la terre les absorbait.

Face à cette situation, les voleurs s’écrièrent : « Oh ! Gens venez et reprenez vos biens, libérez-nous de ce malheur ». Sidi Hajj Abdelwahhab ben Taouadi (qu’Allah l’agrée) leur dit : « Nous vous avions prévenu que ces biens appartiennent à Sidi Ahmed Tijani et maintenant repentez-vous à Allah de ce que vous venez de faire sinon vous courrez à la perdition ».

Ils se sont donc repentis à Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté) et ont rendu tous les biens qu’ils avaient saisi puis ils ont accompagné la caravane, se sont dirigés chez Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) où ils ont pris la Tariqa Mohamediya et ils ont tiré profit de sa baraka. Ils sont donc repartis dans leur pays, repentis de leurs méfaits, attachés désormais à la corde de la guidance alors qu'autrefois leur tribu était reconnue comme un centre de désordre. Cela s’est déroulé par la cause de Sidi Hajj Abdelwahhab (qu’Allah l’agrée) et la force spirituelle élevée de Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

À sa mort le célèbre Fqih Mohamed Kensoussi (qu’Allah l’agrée) a clamé : « Les secrets de la Tariqa sont morts par sa mort ».

Recherche et Traduction par la Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe