Le juriste, le savant détenteur de la clairvoyance et de l'âme vertueuse, Sidi Chérif Ahmed ibn Isma'il El Laghouati (qu’Allah l’agrée). Il était aimé par Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) qui faisait souvent son éloge.

Parmi les évènements que l’on rapporte sur lui, il y a qu’un jour avant le fajr il se trouvait dans l'ancienne mosquée de Laghouat et il lisait discrètement le Qor'an. À ses côtés se trouvait le compagnon de Seïdina, Sidi 'Issa Charraz (qu’Allah l’agrée) qui faisait du Dhikr. Soudain, ce dernier vit le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) qui lui dit : « Dis à Ahmed ibn Isma'il qu'il élève sa voix en récitant le Qor'an ». Sidi 'Issa Charraz (qu’Allah l’agrée) se dirigea alors vers Sidi Ahmed ibn Isma'il El Laghouati (qu’Allah l’agrée) et l'informa de ce que le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) venait de lui ordonner. Notre personnage commença donc à lire le Qor'an à voix haute conformément à l'ordre noble et sa récitation semblait être une flûte parmi les flûtes de Seïdina Daoud (sur lui la paix).

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe