Il est le véridique, l'honnête, à la religion solide, Sidi Bilal (qu’Allah l’agrée). Il était au service de Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) avec son cœur et son corps. Il avait un amour constant pour Seïdina et ses proches, recherchant à faire tout ce qui lui plaisait.

Une fois, Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) marchait à l’extérieur de la ville accompagné de Sidi Bilal (qu’Allah l’agrée) et de certains autres de ses compagnons. Soudain, il aperçut une bête posée sur un tas d’ordures et qui était encore en vie. Quand il interrogea sur son propriétaire on lui répondit que ce dernier, constatant que son animal était malade, décida de le sortir afin de ne plus être dérangé par plus de râlements s’il mourait.

Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) dit alors : « Et il reste ainsi affamé, cela n’est pas permis » puis il se tourna vers Bilal (qu’Allah l’agrée) et lui dit : « Ô Bilal ! Qu’Allah te protège ! Apporte-lui de quoi manger et boire jusqu’à ce qu’il meure ». Et Sidi Bilal (qu’Allah l’agrée) ne le laissa pas sans manger ni boire jusqu’au moment où Allah décréta la mort de l’animal.

Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) aimait beaucoup Sidi Bilal (qu’Allah l’agrée) en raison de la pureté de son secret et aussi parce qu’il avait le même nom que le serviteur du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui), notre maître Bilal (qu’Allah l’agrée). Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) disait souvent à son serviteur : « Dépense Bilal et ne crains pas du détenteur du Trône qu’Il ne restreigne » ; rappelant ainsi ce que le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) disait à son célèbre compagnon.

Un jour, alors que Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) partit visiter le Sultan Maoulana Souleïman -qu’Allah sanctifie son secret- accompagné de Sidi Bilal à sa droite et d'un autre serviteur à sa gauche, il fut observé par deux personnes appartenant à la grande noblesse et à la descendance du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et qui se trouvaient dans la demeure du Sultan (qu’Allah l’agrée).

En apercevant Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) au loin, ils s’exclamèrent en secret : « Par Allah ! Tidjani fait partie des signes d'Allah ! (C’est-à-dire qu’il est enraciné dans la sainteté) » puis ils se turent. Lorsque Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) les rejoignit et qu'ils se levèrent pour le saluer, il leur répondit par dévoilement : « Dîtes : Par Allah ! Tidjani est le plus grand signe d'Allah ! (C’est-à-dire qu’il est arrivé au summum de la sainteté puisqu’il en est le sceau) » et il le répéta à plusieurs reprises. Les nobles furent étonnés et leur croyance en la sainteté de Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) en a été affermie. Plus tard, tous les deux prirent la Tariqa.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe