Le majestueux Mouqadem, le guide parfait, à la bénédiction fulgurante, le Chérif honorable Abou Mohamed Sidi Abdelwahid Boughaly, l’une des élites dont on a attesté la détention de la Grande Ouverture.

Il préservait avec une grande assiduité sa religion et on ne le trouvait qu’en train d’évoquer ou de prier, consacré à accomplir ses cinq prières à la Zaouiya bénie, mettant toute son énergie à profiter des actes de bienfaisance, cheminant dans la Tariqa par son sentier le plus droit et il était recherché pour tous les besoins. Notre personnage était agité par une grande crainte de son Seigneur, il était vite saisi par l’état au moment de l’évocation, son état était une exhortation pour les gens et ses propos une orientation vers Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté).

Il a creusé deux tombes pour lui-même et il s'est promis avec le bien-aimé de Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret), le détenteur de l'immense Ouverture Sidi Mahmoud Tounsi (qu’Allah l’agrée), que celui des deux qui décéderait le premier serait enterré dans l'une des tombes puis le suivant dans l'autre. Ainsi, lorsque Sidi Mahmoud (qu’Allah l’agrée) décéda, il fût enterré dans l'une et notre personnage fût enterré par la suite dans l'autre. Ils furent enterrés ensemble dans le même tombeau. Dans leur caveau, sur leurs recommandations, furent enterrés un groupe d'entre les compagnons.

Parmi eux il y a le majestueux Mouqadem Sidi Abdelwahhab Ibn El Ahmar (qu’Allah l’agrée) qui est situé au niveau de leurs pieds et devant eux il y a Sidi Moussa ibn Ma’zouz (qu’Allah l’agrée), il y a aussi Mohamed Ibn Ghazi (qu’Allah l’agrée) et d'autres, qu'Allah leur fasse miséricorde.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe