Le Wali parfait, le Connaissant relié, enraciné dans la sainteté et connu pour son obtention de la Grande Ouverture, entouré par le regard d’attention et à la bénédiction immense, Abou Abdallah Sidi Tahar Bouteïba Tilimsani (qu’Allah l’agrée), l’une des élites parmi les détenteurs de l’Ouverture Spirituelle au sein de cette Tariqa Hanifiya.

Il était l’un des signes éclatant d’Allah, célèbre pour ses prodiges si nombreux qu’il est impossible de tous les mentionner et son obtention de la Grande Maîtrise (Khilafat) au sein de cette Tariqa Ahmediya Tidjaniya fut attestée. Il reçut un diplôme général de la part de Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) et c’est par son intermédiaire que la Tariqa fut connue dans tous les environs de Tlemcen. Les disciples de cette ville mentionnaient des évènements très étonnants le concernant ainsi que sur son degré. Ils évoquent également qu’il voyagea avec Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret), qu’il a accompli le Hajj et la ‘Omra en sa compagnie et d’autres choses incroyables. Cependant, certains frères rejettent la plupart des récits rapportés à son sujet et Allah est le plus savant sur la réalité des faits.

Sidi Ahmed ‘Abdelaoui (qu’Allah l’agrée) a rapporté un évènement lui étant survenu avec notre personnage lorsqu’il se trouvait à Tlemcen. En effet, il désirait renouveler son affiliation dans la Tariqa auprès de lui, il a raconté : « Je me suis dit en moi-même comment renouveler mon affiliation auprès de ce Mouqadem alors que je l’ai pris auparavant auprès des grands compagnons de Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) tel le Pôle Sidi Hajj ‘Ali Tamacini (qu’Allah l’agrée). Je n’ai pas donné de suite à ma pensée. Alors que je me trouvais à Tlemcen, assis devant la boutique d’un des frères, Sidi Tahar Bouteïba se présenta devant moi et me dit par dévoilement : « Une personne voulut prendre l’autorisation de Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) directement sans avoir d’intermédiaire et Seïdina dit alors à la personne qui lui rapporta son objectif : « Allez lui dire qu’il est autorisé » ensuite Sidi Tahar (qu’Allah l’agrée) continua son chemin. »

Sidi Tahar Bouteïba (qu’Allah l’agrée) est enterré à Tlemcen.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe