L'homme à la majestueuse bénédiction et doté d’un amour limpide envers Seïdina Ahmed Tidjani qui l’aimait beaucoup également, Sidi Mohammed Moucharaf Gharbani (qu’Allah l’agrée)

Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) lui donnait 30 Riyal chaque année en raison du fait que lorsqu’il partit pour Fès, la montagne de la science, afin d’y acquérir celle de la récitation du Coran auprès de certains experts, il fut interrompu par une pluie abondante et il trouva refuge dans la tente de notre personnage auprès de qui il resta environ vingt jours.

Lorsque Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) se fixa définitivement à Fès, Sidi Mohammed Moucharaf (qu’Allah l’agrée) entendit parler de lui et il lui rendit visite. En se présentant à lui, Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) lui donna cette somme et il lui fit promettre de revenir au début de chaque année afin de lui donner la même somme. Ainsi, notre personnage venait chaque début d'année et il trouvait la somme promise par Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) cela jusqu'à sa mort.

Après son décès, Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) remettait cette somme à son fils qui faisait aussi partie de ses compagnons. A l'approche du décès de Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) d'environ un ou deux jours, le fils de Sidi Mohammed Moucharaf se présenta à lui et Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) ordonna à son fils Sidi Mohammed El Kebir (qu’Allah l’agrée) : « Dis à ta mère qu'elle te donne les dirhams du fils de Moucharaf. » Il le fit entrer dans la maison et cet argent lui fut donné.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe