Le cheminant méritant dans cette Tariqa Mohammediya Abou ‘Abdallah Sidi Lakhdar (qu’Allah l’agrée) . Tout comme son père, il fait partie lui aussi des élites parmi les compagnons de Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

Notre personnage a rapporté qu'il a entendu Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) dire : « Donnez l'autorisation aux gens pour réciter la Salat Fatihi même s'ils ne prennent pas les oraisons (c'est-à-dire sans s'affilier) afin qu'ils meurent avec la foi »

Sidi Ahmed ‘Abdelaoui (qu’Allah l’agrée) a dit : « L'autorisation pour la récitation de la Salat Fatihi sans les oraisons, va de une fois à mille fois selon ce que peut accomplir celui qui reçoit l'autorisation et cela, même s'il fait partie d'une autre Tariqa (que la Tidjaniya) mais tout en étant assidu à ce dont il a reçu l'autorisation de réciter ».

Sidi Lakhdar (qu’Allah l’agrée) fût enterré dans le village de ‘Aliya.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe