Le détenteur de la grâce authentique, à la bénédiction fulgurante, le Chérif Sidi Mohamed Sahraoui (qu’Allah l’agrée). Il faisait partie des grands à l’ouverture manifeste dans cette Tariqa.

Il a été rapporté qu’une fois il partit en voyage dans le désert après avoir acheté des chargements contenant toutes sortes de nécessités destinées à ses proches et transportées par une mule qui appartenait à un membre de sa famille. Il était accompagné d’un ami et celui-ci, au cours du voyage, le devança d’une longue distance. Sidi Mohamed Zine Sahraoui (qu’Allah l’agrée), en cours de route, vit son chargement tomber de la mule qui s’enfuyait et il se retrouva embarrassé, car il était partagé entre le fait de rattraper sa mule et risquer de perdre sa marchandise ou rester sur place mais être dans l’incapacité de pouvoir transporter lui-même cette lourde charge. Face à cette situation inextricable, il invoqua Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté) par l’intermédiaire de Sidi Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) et il n’y avait pas l’ombre d’une personne sur la route à ce moment-là.

Alors qu’il se trouvait encore en pleine invocation, il vit venir à sa rencontre une personne avec une monture qui l’interrogea sur sa situation et Sidi Mohamed Zine (qu’Allah l’agrée) lui expliqua que sa mule s’était enfuie le laissant ainsi avec son chargement. Le personnage lui répondit alors : « Sache que je ne suis venu à toi que pour transporter ton chargement ». L’homme transporta toute la marchandise puis ils rejoignirent le compagnon de voyage de Sidi Mohamed Zine Sahraoui (qu’Allah l’agrée) et ils continuèrent la route jusqu’à arriver à leur destination.

Une fois arrivé et la marchandise déchargée, Sidi Mohamed Zine (qu’Allah l’agrée) ne retrouva plus la trace de ce mystérieux personnage qui avait disparu aussi rapidement qu’il était apparut. Puis il se rappela sa mule à laquelle il était attaché et il implora Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté) de la lui ramener par la bénédiction de Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret). Et alors qu’il passait la nuit chez lui, il entendit un bruit de sabot et il sortit voir ce qu’il en était. Il trouva sa mule qui était revenue sans personne avec elle, il rendit grâce à Allah et il sut avec certitude que tout cela était arrivé par la bénédiction de Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe