Le juriste Abou Mohamed Sidi Abdsalem Zamouri (qu’Allah l’agrée) prit la Tariqa de Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret). Il puisa un grand profit par l’amour qu’il lui portait et par sa grâce il parvint au-delà de ce qu’il pouvait espérer. Tandis qu’il se trouvait emprisonné à Marrakech par le gouverneur de l’époque, il écrivit un poème élogieux à Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret). Face à cette situation désobligeante, il désirait ainsi obtenir le secours d’Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté) à travers la bénédiction qu’Il accordait à Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret). En effet, peu de temps après son invocation sa liberté lui fut rendue.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe